Griffures

Isaac Harari

harari-aquarelles.fr

 

 

 

PÉRIODE GRIFFURES

 

autour des années 1990

 

 

 

 

Ces « griffures » sont dans le prolongement de la période « géométrique ». C’est toujours cette muraille que j’explore de ma fenêtre, en déplaçant légèrement le « cadrage ». Le crayon joue un rôle très important, car il ya la volonté de faire « vibrer » l’aquarelle. Je cherche, par tâtonnement, une sorte d’affrontement entre mon souci d’harmonie par le jeu des couleurs , et une tension vibratoire que le crayon gras et charbonneux suscite.

 

 

 

 

 

 

 

Flûtes enchantées 1

 

 

 

Une sélection des œuvres de cette période: (cliquez pour voir les tableaux dans leur intégralité)

 

 

« Faire le vide pour affronter quoi ? Dans les « Flûtes enchantées, il y a , chaque fois repris, un combat du clair et de l’obscur, un choc comme au bord du gué où la nuit fait plus qu’affleurer, se sature de traits… Chaque Flûte, minute d’une griffure, désigne ici ou là un centre névralgique, un nœud autour de quoi les êtres s’agglutinent et trouvent leur sens, giratoire, se ramasse, se concentre l’intensité. Etrangement, seule la maîtrise de l’aquarelle permet de laisser passer cela, cette lutte ailleurs entre chien et loup(…..)

La singularité de Harari est donc dans le point de départ, son ancienneté…..les caravansérails d’Isaac Harari ont une antiquité sans mémoire, antérieure à toute naissance, où rien non plus ne vieillit.. De là que partent (passent) les fondateurs des villes.. »

Henri Léwi, 1990

Copyright © Harari 2013 Mentions legales All Rights Reserved